Le transport de la vendange revêt une importance déterminante dans le respect de celle-ci, élément majeur de la vinification de vins de qualité. En effet, il ne sert à rien que le vigneron fasse des efforts importants pour apporter une vendange irréprochable au chai si, par l’action des moyens inadaptés, elle arrive complètement dilacérée à la cuve.

La vigneron dispose de plusieurs moyens : la pompe à vendange, le tapis transporteur, la cagette. A ce jour, l’outil présentant le moins de désavantages reste le tapis transporteur.

Le tapis se compose de :

  • Un châssis autoporteur en inox 304, équipé d’un dispositif hydraulique d’élévation monté sur roues à bandage caoutchouc.
  • Une bande lisse ou à tasseaux en PVC alimentaire.
  • Un dispositif spécial permettant de détendre et retendre la bande en quelques secondes.
  • Le moteur placé en pied de tapis assure une parfaite stabilité de l’ensemble.
  • Un caisson léger, exempt de zone de rétention, facilement accessible au jet d’eau.
  • Tous les éléments en inox sont livrés avec une finition micro-billée.

Le tapis transporteur en bref :

  • Superbe ergonomie du poste de travail.
  • Nettoyage irréprochable grâce à sa simplicité de démontage.
  • Un dispositif spécial de tension de bande facilitant son relâchement pour une accessibilité inégalée.

En option :

  • Le fouloir pendulaire.
  • Un variateur de vitesse.
  • Une goulotte de sortie orientable.
  • Trémie spéciale sur demande.

Etude et réalisation sur mesure possible

Menu